Nossa fruits, qui démocratise l’açaí depuis 2012, revient sur l’engouement que suscite l’or violet venu tout droit du Brésil dans sud ouest et notamment auprès des restaurateurs.

La baie d’açaí, fruit traditionnellement consommé par les populations amazoniennes, s’est vu populariser sur les plages brésiliennes auprès des surfeurs dans les années 90. Ceux-ci  la consomment pour son goût mais surtout pour son fort apport énergétique. En effet, l’açaí est connu pour être riche en antioxydants, fibres, oligo-éléments, graisses insaturées et pauvres en glucides.

Les surfeurs ont peu à peu universalisé sa consommation sur les plages du monde entier, notamment celles du pays Basque à Biarritz, capital européenne du surf, avant de se démocratiser dans le reste du Sud Ouest.

Après avoir conquis les surfeurs, c’est au tour des restaurateurs de jeter leur dévolu sur cette baie et de l’afficher sur leur carte, des grands palaces aux restaurants “healthy” des salades aux bowl, en passant par les purées, les compotes et les smoothies, toutes les recettes sont permises ! Idéal pour faire le plein d’énergie à toute heure de la journée !