Betterway, premier pass dédié à la mobilité durable en entreprise, dévoile son classement – parmi les 10 plus grandes villes françaises – des municipalités les plus propices au vélo. Bordeaux, Strasbourg et Lyon se partagent le podium quand les villes du Sud, Nice et Marseille concluent le classement. 

1ère – Bordeaux, le vélo roi 

Première du classement, Bordeaux arrive en tête des 10 plus grandes villes françaises propices à la cyclabilité notamment grâce au nombre de magasins de vélo implantés dans la ville (46 soit 1 pour 5 847 habitants) et au nombre de mètres de pistes cyclables par habitant (5,204m / habitant). Deux critères pour lesquels elle pointe en première position. Un peu moins performante sur le plan des vélos en libre service avec ses 3 500 bicyclettes (soit 1 pour 77 habitants), la belle endormie se place en 3ème position des villes sur ce critère. 

Seul point noir au tableau, ses 194 jours de soleil par an la rétrogradent en 9ème place sur ce critère. 

2èmes – Strasbourg et Lyon, ex-aequo sur la deuxième marche du podium 

Au coude à coude, Lyon et Strasbourg se partagent la deuxième place de ce classement. Avec 1 vélo en libre service pour 48,5 habitants, la capitale du Grand-Est surclasse les autres villes sur ce critère. Ses 2,062 mètres de pistes cyclables par habitant la poste en 3ème ville sur ce critère et elle compte en revanche moins de magasins de vélo par habitant que la plupart de ses comparses : 1 pour 12 652, soit une 7ème position sur ce point. Enfin, avec 195 jours de soleil par an, elle atteint la 7ème place des villes les plus ensoleillées. 

Joli score pour le nombre de magasins de vélo dans la Capitale des Gaules, puisque ses 62 enseignes (soit 1 magasin pour 8 580 habitants) la place en 2ème position sur ce critère après Bordeaux. Elle dispose par ailleurs d’un vélo en libre service pour 133 de ses citadins (4ème position). Elle figure en seconde partie du classement sur le nombre de mètres de pistes cyclables par habitant (6ème position avec 1,015m / habitant). Ses 208 jours de soleil par an la place en 5ème position sur ce critère. 

4ème – Toulouse, au pied du podium

4ème meilleure élève de ce classement, Toulouse obtient une bonne moyenne sur tous les points. En 5ème position sur le nombre de magasins de vélo par habitant (1/11 465) et sur le nombre de mètres de pistes cyclables par habitant (1,385m / habitant), elle se hisse en 4ème place des villes les plus ensoleillées avec 220 jours de soleil par an. Enfin, avec 1 vélo en libre service pour 190 habitants, elle se positionne en 6ème position sur ce critère. 

5èmes – Nantes et Montpellier proches des meilleurs élèves 

Au milieu du classement, Montpellier et Nantes se talonnent sur le nombre de magasins de vélos par habitant avec respectivement 1 magasin pour 9952 habitants (3ème) et 1 enseigne pour 11413 (4ème). Leurs résultats sont également similaires en ce qui concerne le nombre de vélos en libre service : 1 pour 331 à Nantes (8ème) et 1 pour 369 à Montpellier (9ème). Sur l’aspect mètres de pistes cyclables par habitant, la cité nantaise devance largement la ville héraultaise avec 1,722 mètres par habitant (4ème) contre 0,578 mètres par habitant (7ème). L’ensoleillement est quant à lui à l’avantage de la ville du sud avec 270 jours de soleil contre 197 pour la chef-lieu de Loire Atlantique. 

Ce constat se reflète également sur l’utilisation du pass Betterway puisque les trois premières villes de ce classement sont celles au sein desquelles les salariés effectuent les plus de dépenses en lien avec le vélo : 44% à Lyon, 35% à Bordeaux et 25% à Strasbourg. 

La presse en parle : Le Progrès, Lyon Capitale, Flottes Automobiles