Fondée en 2017, PowerUp développe une technologie de rupture qui se fonde sur plus de 10 ans de recherche du CEA-LITEN et 7 brevets. Ses solutions ont pour objectif d’optimiser les performances et les durées de vie des batteries lithium-ion afin de fiabiliser les futurs systèmes de stockage et de les rendre plus compétitifs. 

 

Elle annonçait la semaine dernière un nouveau tour de table de 5 millions d’euros auprès de Supernova Invest – son investisseur historique – et du groupe EDF.

 

Ce nouveau gage de confiance devrait lui permettre de poursuivre son développement en France avant d’élargir son activité en Europe et en Amérique du Nord. Il marque aussi le début d’une nouvelle ère : PowerUp est aujourd’hui prête à s’attaquer à un nouveau marché international, celui du stockage massif d’énergie (ESS). La cleantech française souhaite en effet prendre part à la transition écologique et énergétique en adaptant sa technologie aux applications de stockage d’énergie renouvelable..

 

L’investissement au capital de PowerUp réaffirme la volonté d’EDF d’être un acteur majeur de la transition énergétique et de la production bas carbone. En investissant dans PowerUp, EDF Pulse Croissance s’inscrit dans le Plan de Stockage du groupe EDF, qui prévoit l’installation de 10 GW de nouveaux moyens de stockage d’ici à 2035. Cette prise de participation permet aussi la signature d’un partenariat entre la R&D d’EDF et PowerUp, pour accélérer le développement d’algorithmes plus performants pour le pronostic et le diagnostic de l’état des batteries.

Ils en ont parlés :

Startupper, EU-Startup, Frenchweb, Alliancy, Maddyness, L’Usine Digitale, Sillicon Canals, Industrie et Technologie, Frenchweb.

Et aussi la Tribune, Enerpress, Green News Techno, Industrie et Technologie ,…